Zoom explicatif sur le Bilan de compétences

Dernière mise à jour : il y a 2 jours

Vous souhaitez faire le point sur votre carrière ? Vous avez besoin de définir un projet professionnel réaliste et réalisable ? Vous souhaitez valider un projet de formation ?


Le bilan de compétences est fait pour vous !


Il permet :

  • d’analyser vos compétences personnelles et professionnelles, vos aptitudes et motivations ;

  • de définir votre projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation ;

  • d’utiliser vos atouts pour négocier un emploi, une formation ou une évolution de carrière.

Il peut s’avérer très dynamisant pour votre carrière !






Pour qui ?

  • les salariés du secteur privé

  • les demandeurs d’emploi

  • les salariés du secteur public ​

Comment le financer ?


Le bilan de compétences peut être financé par le compte personnel de formation (CPF).

  • le salarié mobilise son CPF pour un bilan réalisé hors temps de travail, il n’est pas tenu d’en informer son employeur ;

  • le salarié mobilise son CPF pour un bilan en tout ou partie pendant le temps de travail. Dans ce cas, il doit demander l’accord préalable de son employeur.

Il peut aussi être pris en charge avec le consentement du salarié dans le cadre du plan de développement des compétences de l’entreprise ou encore dans le cadre d’un congé de reclassement Dans ce cas, le bilan de compétences fait l’objet d’une convention tripartite qui précise les objectifs, le contenu, les moyens, la durée et la période de réalisation, signée par le salarié, l’employeur et l’organisme prestataire de bilan.

Il existe une autre option avec le Conseil en évolution professionnelle (CEP) https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32457 C’est un dispositif d'accompagnement gratuit et personnalisé pour toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle. Il permet, s'il y a lieu, d'établir un projet d'évolution professionnelle (reconversion, reprise ou création d'activité...).

Le CEP est gratuit alors que le bilan de compétences réalisé avec le compte personnel de formation est payant. Enfin, le bilan de compétences est en général limité à 24 heures. Le CEP n'est pas limité dans le temps.


Comment ça marche ?


Le bilan de compétences comprend 3 étapes :


La phase préliminaire, en 1er entretien, a pour objet :

  • d’analyser la demande et le besoin du bénéficiaire,

  • de déterminer le format le plus adapté à la situation et au besoin,

  • de définir conjointement les modalités de déroulement du bilan.

La phase d’investigation, des 2ème au 5ème entretiens, permet au bénéficiaire :

  • de construire son projet professionnel et d’en vérifier la pertinence,

  • ou d’élaborer une ou plusieurs alternatives.

Une phase de conclusion, lors des 2 derniers entretiens, permet au bénéficiaire de :

  • s’approprier les résultats détaillés de la phase d’investigation,

  • recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du projet professionnel,

  • prévoir les principales modalités et étapes du projet professionnel, avec la possibilité de bénéficier d’un suivi.

Cette phase se termine par des résultats détaillés dans un document de synthèse.

Les résultats du bilan sont confidentiels.


La durée du bilan de compétences est de 24 heures maximum.


Chez ANZ nous proposons 16 heures d’entretiens avec un consultant/coach, 8 séances de deux heures, et 8 heures de travail personnel entre les sessions.





Isabelle Risacher - Consultante coach interculturel

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout