Enrichir les relations grâce aux soft skills

Dernière mise à jour : 15 févr.


Une compétence technique c’est la combinaison de connaissances, de savoir-faire et d’attitudes pour atteindre un objectif. Par exemple, faire du pain, c’est une compétence technique, j’apprends, les activités, les tâches, les techniques liées à cette compétence, puis je reproduis, avec ou non, une touche de personnalité.

Je peux éclairer cette compétence technique par des softskills. Par exemple, au sein de ma boulangerie j’échange quotidiennement avec mon équipe sur la performance de la veille et la charge de travail de la journée. Je communique et je partage des informations, un objectif…

Une récente étude met en évidence que 60% des entreprises déclarent qu’elles vont accorder davantage d’importance dans les softskills, ou compétences comportementales. Elles deviennent plus importantes que les compétences techniques. Que ce soit dans le recrutement, la reconversion professionnelle, ou en cas de mobilité interne, il s'agit, de fait, d'une transformation majeure, et prenons le temps d’en comprendre les raisons.

Les différentes fonctionnalités de notre cerveau recèlent des aptitudes, des talents, dont parfois nous ignorons la portée. Elles nous permettent, entre autres et selon les personnalités, de communiquer, de concevoir, de nous adapter, de conceptualiser, de coopérer, de conscientiser, de se projeter…




De quoi parlons-nous lorsque nous évoquons le terme de softskills ?

La liste est longue, mais s’il fallait en retenir 4 principales ce serait :

  1. La créativité

  2. La communication

  3. La coopération

  4. L’esprit critique constructif

Ainsi, dans une relation commerciale, il est démontré que ce ne sont plus les compétences techniques du vendeur, qui présente ses produits ou services, qui vont faire la différence. Internet est passé par là, et l’acheteur a bien souvent déjà connaissance des principales caractéristiques techniques de l’offre.

L’acheteur attend de la part du commercial d’être rassuré. Rien de plus difficile pour lui/elle de prendre sa décision. Le talent du/de la commercial(e), s’affichera dans sa capacité à construire une relation de confiance dans un état d’esprit de coopération. Cette philosophie facilitera les relations et orientera le choix de l’acheteur sur vous et non pas sur l’un de vos concurrents.

Dans un environnement de plus en plus virtuel, l’Humain reprend progressivement une place prépondérante et c’est plutôt rassurant. En parallèle, l’expérience client recouvre deux formes d’intelligence :

  1. L’intelligence artificielle

  2. L’intelligence émotionnelle

Si les entreprises sont assez bien avancées sur l’intelligence artificielle, elles sont en revanche assez en retard sur l’intelligence émotionnelle.

Il est souvent complexe de s’approprier les softskills si elle ne font pas partie de notre ADN. Néanmoins, s’en rapprocher et en faire un bon usage, sera une réelle opportunité pour chacun(e) et les organisations, afin de mieux répondre aux exigences croissantes de leurs clients.


Vous avez envie d’en savoir plus ? Contactez-nous pour convenir d’un premier échange exploratoire.

Bruno Leiner, Coach professionnel auprès d'Anz Evolution



#softskills #experienceclient

27 vues0 commentaire